Mois : février 2020

Label « Hôpital Ami des Bébés » à nouveau accordé aux hôpitaux Iris Sud

Pour la quatrième fois consécutive, les hôpitaux Iris Sud ont obtenu le label « Hôpital Ami des bébés » (IHAB). Ce label de qualité, accordé par l’OMS et l’UNICEF, a pour objectif d’offrir le meilleur capital santé et bien-être aux mères et aux nouveau-nés. 

À Bruxelles, cinq maternités seulement (CHU Saint-Pierre, Hôpitaux Iris Sud, CHU Brugmann-Huderf, Hôpital Erasme, Clinique Saint-Jean) ont obtenu ce label. Et les Hôpitaux Iris Sud, tout comme le CHU Saint-Pierre, sont les premiers à avoir été labellisé en 2006. Ce qui signifie que, depuis ce moment-là, ils ne cessent de tenter d’améliorer leurs soins et les informations données aux futurs parents.

Critères à respecter pour obtenir le label

Pour qu’une maternité reçoive, ou continue à recevoir (tous les 4 ans), le IHAB, elle doit bien sûr respecter des critères assez précis :

  • Respecter les dix conditions nécessaires pour encourager l’allaitement maternel (ex : adopter une politique d’AM formulée par écrit et systématiquement portée à la connaissance de tout le personnel soignant, donner à tous les personnels soignants les compétences nécessaires pour mettre en œuvre cette politique, informer toutes les femmes enceintes des avantages de l’AM et de sa pratique…)
  • Suivre les indications « Amis des mères » avec une approche plus physiologique de l’accouchement ;
  • Protéger les parents de toute promotion commerciale en matière d’alimentation infantile afin de ne pas influencer négativement la pratique des professionnels de santé.

Efforts continus

Concrètement, et particulièrement aux hôpitaux Iris Sud, ces critères sont respectés au travers de diverses initiatives mises en place par le pôle Mère/Enfant. Sur leur site web, Tamara Dedecker, sage-femme coordinatrice périnatalité aux Hôpitaux Iris Sud, explique : « Suite à la diminution de la durée du séjour en maternité, nous avons dû innover pour continuer de garantir un accompagnement de qualité. C’est surtout sur le plan prénatal qu’il a fallu agir. » Elle poursuit : « Les futures mamans bénéficient non seulement d’un suivi médical de leur grossesse mais, elles et leur partenaire peuvent également participer à des soirées d’informations proposées par l’équipe multidisciplinaire. » Chaque semaine donc, des sages-femmes, inifirmier.e.s pédiatriques, kinésithérapeutes et pédiatres animent des sessions sur différentes thématiques : l’accouchement, les premiers jours du nouveau-né, le retour à domicile, l’allaitement ou encore comment faire face aux imprévus avec le bébé. Ceci avec un accent particulier sur les pères. Les professionnels de l’hôpital veillent également à garantir un suivi post-hôpital approprié à chaque famille. Et finalement, le dernier projet en date : « Nous comptons proposer des ateliers bains pour le bébé. C’est une demande régulière des mamans… » 

A lire aussi sur le site Hospichild :

Une toute nouvelle maternité à la Clinique Saint-Jean
L’hôpital des Enfants sensibilise au respect des sensations des bébés prématurés
Première journée mondiale du NIDCAP; approche de soins individualisés pour prématurés

Quid de l’avancement du projet Born in Brussels Professionnels

L’année 2020 a bien débuté. En effet, le projet Born in Brussels Professionnels a été approuvé par le Comité d’Éthique de l’UZ Brussel sous le numéro de dossier 2019-403. La digitalisation de l’outil de Dépistage par l’entreprise Bingli est maintenant finalisée.
L’outil de dépistage est actuellement en phase de test sur les plateformes de certaines organisations participantes. Cette période d’entrainement des utilisateurs en garantira la bonne pratique.

L’outil d’Action pourra, quant à lui, bientôt démarrer son codage informatique, après qu’un partenaire technique ait été choisi.