Mois : mai 2021

Børneloppen :un magasin – espace convivial dédié à la seconde main « petite enfance »

Le 12 juin 2021, la onzième enseigne « Børneloppen » ouvrira ses portes en Belgique au 28 rue de la Clef à Fléron en région liégeoise.

Un lieu convivial pour acheter mais aussi pour vendre ses propres articles

Le concept vient du Danemark. « Børneloppen », enseigne déjà bien présente au Danemark et en Finlande, implante son onzième magasin en Belgique. Børneloppen propose des articles de seconde main pour les enfants. C’est à Fléron en Province de Liège que Cassandre, maman d’une petite fille de 15 mois et séduite par l’idée, a décidé d’ouvrir le Børneloppen belge. Elle y proposera un choix d’articles de seconde main comme des vêtements, des jouets ou des articles de puériculture. Ces articles, sont souvent peu portés ou utilisés, et pour cause, les enfants grandissent vite. Ils sont donc encore en très bon état et permettent à de jeunes parents de réaliser de substantielles économies.
Mais Børneloppen, c’est aussi un lieu où vous pourrez vendre ce que vos propres enfants n’utilisent plus, en louant un stand selon certaines conditions au sein de leur enseigne.

Réduire les effets néfastes de la surconsommation

L’ensemble de cette démarche s’inscrit dans la volonté de respecter la planète et son climat : réutilisation = moins de production de résidus de produits chimiques, d’émissions de Co² et moindre dépense de ressources énergétiques.

Se rencontrer et échanger

Mais le concept « Børneloppen » repose aussi sur l’émergence d’une communauté de parents. En effet, on y vient non seulement pour acquérir des objets ou des vêtements mais également pour vivre des moments de partage, d’échange et de convivialité.
« Avec Børneloppen, nous avons transformé le shoppping en expérience, c’est pourquoi nous sommes aussi une communauté pour les familles, les parents et les enfants… Il y a de la place pour les discussions près de la machine à café et pour les bambins, il y a l’espace détente et jeux ».
L’enseigne organise de temps à autre des activités comme des petits déjeuners, des moments d’éveil musical, etc.

En savoir plus

Lire aussi

Photo by Artificial Photography on Unsplash

Accueillir la vie en temps de pandémie

Accueillir la vie en temps de pandémie

Ce livre, édité par Yapaka.be et écrit par Pasale Gustin, alimente la réflexion pour les professionnels du secteur périnatal. Il évoque le contexte « potentiellement traumatique » de l’arrivée d’un enfant en temps de crise Covid.
Pour l’auteur, cela doit se penser avec les parents, entre professionnels et avec les acteurs du « corps social ».
« Car l’arrivée d’un bébé se noue aux générations précédentes dans une histoire qui lui est racontée collectivement. Un enfant nait dans sa famille mais aussi dans une communauté qui l’accueille. Alors, quand les liens entre générations sont empêchés, quand la peur de la mort est présente, comment le temps des naissances, l’accueil du nouveau-né, la parentalité et les transmissions qui y opèrent traversent-ils ce contexte inouï ?

En écho à sa propre histoire d’enfance et renouant avec l’indispensable transmission, l’auteure analyse la crise au travers des naissances et du devenir parent. Pour les professionnels, il s’agit de retrouver le plaisir et le sens du travail d’équipe sans faire l’impasse sur l’indispensable présence « en réel » que requièrent les liens périnataux »

L’auteur

Pascale Gustin est psychologue clinicienne et psychanalyste. Elle partage sa pratique entre un Service de Santé Mentale, Le Chien Vert SSM-APSY/UXL et la pratique libérale en milieux hospitalier (pédiatrie, maternité, PMA, Unités de Néonat intensives et grossesses à risques). Elle a publié de nombreux articles dans les domaines périnatal et petite enfance.

Se procurer le livre

« Accueillir la vie en temps de pandémie » peut se télécharger gratuitement en version EPUB pour liseuse ou en version PDF.

Lisez aussi