Accoucher avant et pendant le Covid : résultats de l’enquête !

Plusieurs pays, depuis le début de la pandémie, se sont préoccupés du vécu des femmes lors de leur suivi de grossesse, de leur accouchement et de la période du post-partum. En Belgique, la Plateforme Citoyenne pour une Naissance Respectée a souhaité réaliser une recherche précisément sur ces questions là. Voici les résultats de l’enquête menée auprès de 4.226 femmes ayant accouché après le mois de mars 2020.

Un questionnaire a été mis en ligne – après une phase de pré-test- entre le 4 juin et le 18 juillet 2021. Il a été diffusé via de nombreux relais : institutions partenaires, personnalités dans le domaine de la périnatalité, presse et sur les réseaux sociaux. Il donne la parole aux femmes sur leur vécu de la grossesse et de l’accouchement, notamment pendant la période Covid.

Constats clés

Quelques constats clés sont sortis des chiffres assez inquiétants de l’enquête :

  • Les peurs et les angoisses ont été décuplées.
  • La moindre présence du co-parent a été très mal vécue.
  • Les visites en néonatologie n’ont pas toujours été possibles.
  • Les violences obstétricales et gynécologiques ne sont pas un mythe.
  • Les conditions d’accouchement peuvent fortement variées d’un hôpital à l’autre.
  • Les femmes ne sont pas assez mises au centre.
  • Le respect du projet de naissance (même hors de l’hôpital) doit être mieux respecté.
  • Etc.

Recommandations

Les données que la Plateforme Citoyenne pour une Naissance Respectée a pu collecter et les informations qui ressortent de cette étude démontrent la nécessité de telles enquêtes auprès des femmes et du co-parent.

Suite à cette première étude sur les conditions d’accouchement, la Plateforme avance les recommandations suivantes :

  • Assurer une meilleure transparence des données et informations aux patientes.
  • Prendre mieux en charge les conséquences qu’une crise sanitaire a sur l’accouchement.
  • Établir un observatoire de la naissance.
  • Garantir que les femmes aient des choix.
  • Repenser le cursus de formation des professionnel·le·s.
  • Encourager la bienveillance obstétricale.

Plateforme citoyenne pour une naissance respectée, quésaco ?

La Plateforme citoyenne pour une naissance respectée, selon sa propre définition, est un collectif qui rappelle le droit des femmes à choisir les circonstances de leur accouchement dans l’intérêt des nouveau-nés, des mères et de leur partenaire. Dans l’exercice de ses fonctions quotidiennes, cette plateforme poursuit quatre revendications majeures :

  1. Une information systématique et complète sur l’accouchement.
  2. Une transparence des pratiques hospitalières et extra-hospitalières.
  3. Une prévention des interventions médicales non justifiées.
  4. Un renforcement des compétences et de la complémentarité des différents professionnel·le·s de la naissance.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *