Combien me paie la mutuelle si je suis écartée de mon travail pendant ma grossesse ?

Dernière mise à jour du texte : 14-04-2022

Si vous exercez un travail à risque pour votre santé ou celle de votre bébé, vous pouvez être écartée de votre travail durant votre grossesse, à certaines conditions.
Pour plus d’informations, voyez la fiche “Je suis enceinte, suis-je écartée de mon travail ?“.

Pendant cette période d’écartement, vous recevez des indemnités de votre mutuelle, dès le premier jour d’arrêt de travail.

Si vous êtes écartée totalement (à temps plein), vous recevez une indemnité d’un montant de 78,237 % de votre dernier salaire journalier brut (limité au plafond salarial):

  • à partir du 1er jour de l’écartement;
  • jusqu’à la semaine qui précède la date prévue de l’accouchement.

Pour les montants exacts, voyez le site internet de l’INAMI.

Pour recevoir cette indemnité, vous devez transmettre divers documents au service médical de votre mutuelle :

  • la prescription d’écartement du travail complétée par le médecin du travail ;
  • une attestation de votre employeur certifiant qu’il ne peut pas vous transférer vers un autre poste de travail compatible avec la grossesse
    (pour les gardiennes d’enfants, cette attestation est remplacée par un document par lequel le service d’accueil agréé atteste de la mesure d’écartement du travail) ;
  • une attestation médicale indiquant la date présumée de l’accouchement, et précisant s’il s’agit d’une naissance multiple (jumeaux, triplés, etc.).

Si vous devez aussi être écartée après la naissance, voyez la question “Suis-je écartée du travail si j’allaite ? (écartement prophylactique)“.

Pour plus d’informations, voyez le site de l’INAMI.

Combien me paie la mutuelle si je suis écartée de mon travail pendant ma grossesse ?
Lien

En savoir plus...