Mon employeur peut-il me licencier pendant que je bénéficie de pauses d’allaitement ?

Dernière mise à jour du texte : 10-02-2022

Non, sauf pour des raisons étrangères à l’état physique résultant de l’allaitement et/ou du tirage du lait.

Vous êtes protégée contre le licenciement :

  • à partir du moment où vous avez informé votre employeur que vous voulez prendre vos pauses d’allaitement;
  • et jusqu’à 1 mois après l’expiration de validité de la dernière attestation justifiant le droit à ces pauses.

Cela ne veut pas dire que vous ne pouvez pas être licenciée durant cette période.
Votre employeur peut vous licencier pour une raison étrangère à l’allaitement (à condition, bien sûr, de respecter les autres conditions légales du licenciement).

Votre employeur doit prouver que la raison du licenciement est étrangère à l’allaitement.

Si votre employeur vous licencie en raison de l’allaitement, il doit vous payer:

  • l’indemnité de licenciement ordinaire;
  • et une indemnité supplémentaire de 6 mois de rémunération brute.

Mon employeur peut-il me licencier pendant que je bénéficie de pauses d'allaitement ?
Lien

En savoir plus...