Qui sont les professionnel.le.s de la périnatalité ?

Quels rôles et quelles fonctions se cachent derrière les professionnel.le.s que l’on rencontre en périnatalité ? Pour rappel, la périnatalité est la période qui entoure la naissance, c’est-à-dire depuis que l’on désire un enfant et jusqu’à quelques mois après sa naissance.

Les professionnel.le.s du secteur périnatal s’occupent des soins de santé et du bien-être psychologique et social de la femme et de son enfant. Les équipes sont multidisciplinaires et comportent des sages-femmes, des médecins gynécologues obstétricien.ne.s, pédiatres, kinésithérapeutes, infirmier.ère.s des auxiliaires de soins (puériculteur.rices, aide-soignant.e.s, des psychologues, des travailleur.euse.s du secteur médico-social…)

Selon les maternités, la composition de l’équipe peut être plus ou moins différente. Toutes ces personnes veillent à votre bien-être et à celui de votre enfant durant cette belle aventure.

Sage-femme

La sage-femme (ce métier est aussi exercé par des hommes) est un.e infirmier.ère formé.e spécifiquement pour veiller à la santé de la future maman et du bébé, avant, pendant et après son accouchement. Libérale – c’est-à-dire indépendante d’un hôpital- ou attachée à un hôpital, la sage-femme collabore avec les gynécologues, pédiatres, médecins généralistes, kinésithérapeutes, travailleuses médico-sociales de l’ONE…

Elle peut vous suivre dès votre désir d’enfant ; avant même d’être enceinte. Pendant cette période dite « préconceptionnelle », elle vous guide et vous conseille pour mettre en route une grossesse dans des conditions de santé optimales. Elle organise la récolte de vos paramètres : bilan de santé, immunité, bilan nutritionnel, etc.

Durant la grossesse, la sage-femme assure le suivi médical au cours des consultations prénatales : prises de sang, frottis, analyses d’urine, monitoring, prescription de médicaments et monitoring. La sage-femme collabore avec les gynécologues si les grossesses présentent des risques.

Le sage-femme propose des séances de préparation à la naissance, individuellement, en couple ou en groupe. Certaine.s sages-femmes proposent des préparations plus spécifiques comme l’haptonomie, l’hypnose, la sophrologie, etc.

Au moment de la naissance, en maternité, en maison de naissance ou parfois à la maison, la sage-femme est à vos côtés durant l’accouchement naturel : soit seul.e, autonome, soit elle assiste le.la gynécologue. Elle est apte à pratiquer l’épisiotomie en cas de nécessité, à suturer et à donner les premiers soins à votre nouveau-né.

À la maternité, la sage-femme donne les soins à la maman et à son bébé. Elle répond à toutes vos questions et vous accompagne dans votre nouveau rôle parental.

Durant la première année, la sage-femme suit l’évolution de votre enfant lors des consultations post-natales et vous donne des informations variées : moyen de contraception, allaitement, alimentation du bébé, soutien à la parentalité, etc.

Dans le cas où tout ne se passe pas comme prévu, lors d’une fausse-couche ou de deuil périnatal, La sage-femme est encore présente et vous apporte le soutien approprié.

Gynécologue – obstétricien.ne

Le.la gynécologue – obstétricien.ne est un.e médecin spécialisé.e dans la physiologie de la femme tout au long de sa vie : l’appareil génital, l’aide à la procréation, le suivi de la grossesse et l’accouchement. Il.elle exerce en cabinet privé, en centre hospitalier ou dans un centre de planning familial. En général, le.la gynécologue-obstétricien.ne pratique les accouchements dans l’un ou plusieurs hôpitaux. Si vous faites le choix d’un.e gynécologue-obstétricien.ne, vous devez le.la suivre dans la ou les maternités où il.elle pratique.

Le.la gynécologue-obstétricien.ne s’assure du bon déroulement de la grossesse et du développement normal du fœtus. Durant les trois trimestres de votre grossesse, Il.elle pratique différents examens comme l’échographie (imagerie médicale du bébé dans votre utérus) ou l’amniocentèse (qui sert à détecter des maladies chromosomiques). Il.elle surveille vos paramètres de santé et surveille la santé de votre bébé. Il.elle travaille en relation étroite avec l’équipe de sages-femmes de la maternité.

Le.la gynécologue assure aussi les opérations chirurgicales comme l’interruption volontaire de grossesse, la césarienne, l’ablation du sein, d’un fibrome, etc.

Médecin généraliste

Votre médecin généraliste est tout à fait apte à vous suivre durant votre grossesse. Il.elle connaît votre parcours médical et en cas de besoin, peut collaborer avec un.e autre professionnel.le comme un.e gynécologue, une sage-femme ou un.e kinésithérapeute, pour les séances de préparation à l’accouchement. En fin de grossesse, la maternité où vous désirez accoucher, prend le relai.

Pédiatre

Le.la pédiatre est un.e médecin spécialiste de la santé de l’enfant, qui exerce en cabinet privé et à l’hôpital. C’est elle.lui qui prendra en charge l’enfant depuis sa naissance jusqu’à la sortie de la maternité.

Le.la pédiatre est parfois déjà présent.e dans l’aventure avant la naissance, lorsque ses compétences sont requises aux côtés du. de la gynécologue – obstétricien.ne et de la sage-femme, si l’état de santé du bébé à naître le requiert.

Lors de l’accouchement, en particulier en cas de grossesse à risque ou de difficultés à l’expulsion, le.la pédiatre assiste à l’accouchement pour prendre en charge les soins plus aigus au nouveau-né.

Le.la pédiatre est également présent.e en salle d’accouchement en cas de naissance prématurée, lors d’un accouchement par césarienne ou par forceps, qui nécessitent une anesthésie locorégionale ou générale de la maman. Il.elle vérifie l’état du bébé tout juste né : rythme cardiaque, tonus musculaire, réactivité, coloration de la peau, etc..

C’est aussi le.la pédiatre néonatologue qui prend en charge la santé des bébés qui passent par le service de Néonatalogie lorsque le nouveau-né est né prématurément, qu’il a contracté une infection, etc.

Avant la sortie de la maternité, le.la pédiatre procède à un examen de l’enfant pour s’assurer que le bébé se nourrisse suffisamment et n’ait pas de perte de poids, surveiller l’apparition d’une éventuelle jaunisse, etc. Il.elle remplit son carnet de santé et détermine le suivi médical du nouveau-né.

Kinésithérapeute

Les kinésithérapeutes assurent les séances de préparation à l’accouchement : mobilisation du bassin, correction de votre posture, techniques de respiration, préparation du périnée, soins du dos ou encore des jambes. Les futurs parents apprennent les postures à privilégier lors de l’accouchement. La maman apprend les techniques de poussée en vue de l’accouchement, à utiliser le ballon thérapeutique, etc.

Certain.e.s kinésithérapeutes peuvent proposer, individuellement, en couple ou en groupe, des techniques spécifiques comme l’haptonomie prénatale, la sophrologie, l’hypno naissance, etc. Ces techniques favorisent le lien avec le bébé à naître, la gestion de la douleur, la détente et la relaxation. Le ou la partenaire sont les bienvenus au cours de ces séances où des conseils spécifiques leur seront proposés. En fonction du choix de préparation prénatale, les séances s’organiseront à partir du 5ème mois de grossesse.

En salle d’accouchement, vous pouvez choisir d’être accompagnée par un.e kinésithérapeute qui vous assiste lors des différentes phases de la naissance.

En maternité, un(e) kinésithérapeute passe vous voir en chambre et démarre la rééducation post-natale. Après votre retour à domicile, vous pouvez choisir une kinésithérapie post-natale en séances individuelles ou en groupe, selon votre choix.

Infirmier.ère.s

Le rôle des infirmier.ère.s est de soigner la maman après l’accouchement et de donner des soins au nouveau-né. L’infirmier.ère en maternité travaille étroitement avec les médecins anesthésistes, les sages-femmes, les pédiatres, les aides-soignant.e.s ou encore les psychologues de la maternité.

Puériculteur.rice et aide-soignant.e

Lorsque l’accouchement a eu lieu, la maman et son bébé sont transférés en maternité. L’auxiliaire de puériculture accueille le bébé et ses parents et leur donne des explications à propos du fonctionnement de la maternité. Il.elle accompagne, assiste, éduque et soutient les parents dans la prise en charge du bébé. Soins du cordon, changer le bébé, donner le bain, accompagner la maman dans les soins au nouveau-né ou l’aider lors de l’allaitement et la préparation du biberon, effectuer le test d’audition du bébé… Toutes ces tâches sont aussi de leur ressort.

Assistant.e social.e

Après la naissance, les parents peuvent avoir besoin d’aide pour effectuer des démarches administratives, organiser la coordination des soins à la maman et au bébé lors du retour au domicile, ou encore aider les parents face à une difficulté financière. L’assistant.e social.e est l’interface entre l’hôpital et la vie extérieure avec les réseaux de soins ou les associations.

Multitâche, L’assistant.e social.e est compétent.e dans de nombreux domaines qui pourront vous aider : organiser la vie quotidienne lors de votre retour à domicile, vous informer à propos de la couverture sociale, vous orienter lorsque vous ou votre bébé présentez des besoins spécifiques, prendre contacts avec des services spécialisés, etc.

Psychologue

Avant la naissance, les psychologues sont à disposition des futures mamans qui se sentent envahies par des émotions diverses face à l’arrivée de leur enfant. Il.elle.s sont présent.e.s et disponibles lorsque la grossesse est rendue plus difficile par des événements survenant dans la vie de la future maman ou si des complications médicales se déclarent.

Après l’accouchement, la maman peut ressentir les effets du post partum, et ce qu’on appelle le « baby blues ». La.le psychologue accompagne la jeune maman, dans l’écoute et l’échange. Ensemble, ils peuvent décider d’un accompagnement ajusté, incluant la.le partenaire. En cas de deuil périnatal, l’aide d’un.e psychologue formé.e spécifiquement, aide les parents à traverser cet épisode douloureux. Au cas par cas, le suivi est adapté à chacune et chacun, selon le besoin.

Doula

La doula (servante en grec ancien) désigne la femme qui se tient aux côtés de la sage-femme et près de la maman lors de la naissance.

Forte de sa propre expérience de vie en tant que mère et formée spécifiquement, la doula offre un soutien sur mesure aux parents durant plusieurs mois en toute confidentialité. Son accompagnement est strictement non médical et ne remplace en aucun cas le suivi des professionnel.le.s de la santé choisi.e.s par les parents.

Certaines maternités font appel aux doulas, d’autres pas.

Info Box

Suivi prénatal – préparation à l’accouchement

Qui peut m'aider à Bruxelles ?