Protéger bébé des accidents domestiques

Voici l’occasion de mettre en pratique la célèbre phrase « Mieux vaut prévenir que guérir ». Eh oui ! On n’est jamais trop prudent avec un petit bambin dont l’imagination est débordante ! Un accident arrive toujours trop vite. En tant que parent, c’est à vous de penser sans relâche à la sécurité de votre enfant, tout en laissant s’épanouir.

La conscience du risque

Un bébé ou un jeune enfant n’a pas conscience du risque qu’il prend. C’est avec l’aide de son entourage adulte qu’il va découvrir le monde et faire des progrès. Il ne faut jamais laisser son enfant sans surveillance ni se fier à celle d’un autre enfant, même un peu plus grand que lui.

C’est en forgeant qu’on devient forgeron… Et c’est en découvrant que l’on apprend les risques qui nous entourent. Expliquez à votre enfant, clairement, avec des mots simples et adaptés à sa compréhension, les risques qu’il court et comment les éviter.

Âge par âge

À la naissance

  • Ne laissez jamais votre enfant sans surveillance. Par exemple, lorsque vous le changez, assurez-vous d’avoir à portée de main tout ce dont vous avez besoin et ne le laissez pas seul sur la table à langer, même un court instant.
  • Ne laissez jamais votre enfant seul dans son bain, il peut se noyer dans une faible quantité d’eau. Ni dans une voiture où la température peut monter rapidement en été ou, à l’inverse, se refroidir fortement en hiver.
  • Lorsque vous le mettez au lit, veillez à ce qu’il soit en toute sécurité, n’accrochez pas de tétine à un cordon, cela peut entraîner un étranglement.

À l’âge de 3 mois

Bébé commence à attraper les objets qui l’entourent. Il se retourne, roule sur le côté et peut d’autant plus tomber d’une table à langer, d’un canapé ou d’un lit.

Entre 4 et 6 mois

Bébé commence à se tenir assis mais il ne garde pas toujours son équilibre. Les mêmes précautions restent d’usage.

De 6 à 9 mois

Votre enfant se déplace en rampant ou en marchant à 4 pattes. Sa curiosité est sans bornes ! Tout l’attire, il goûte aux différents objets sur sa route. Il risque donc de s’étouffer avec de petits objets, jouets ou encore avec un morceau d’aliment.

Trop près d’une table basse avec cafetière, théière, tasses brûlantes, il peut tirer sur la nappe et se brûler très grièvement. Soyez également vigilants quant à vos prises, elles doivent être protégées avec un système spécifiquement prévu pour les enfants.

De 9 à 18 mois

Votre enfant commence progressivement à se mettre debout puis à marcher. Il explore d’autant plus le monde qui l’entoure. Il comprend quand vous lui dites « non » même s’il faut le lui répéter en lui expliquant les dangers de son geste. Vos escaliers doivent être protégés de portes amovibles spécifiquement conçues pour s’adapter à différents modèles de cages d’escaliers. Attention aux produits ménagers qu’il pourrait avaler.

À partir de 18 mois

De plus en plus autonome, votre enfant comprend vos conseils et vos explications quant aux dangers mais il a bien envie de vous imiter. Il grimpe sur les canapés, les chaises, etc. Attention aux chutes et aux entreprises dangereuses comme grimper sur une chaise laissée sur la terrasse d’un appartement.

À l’âge de 2 ans

Votre enfant est capable de monter et descendre un escalier. Il ouvre les portes, part explorer la maison. Sa curiosité est encore plus vive mais il ne comprend pas tous les dangers.

À partir de 3 ans

Votre enfant a bien changé et a pris de l’assurance. Il court, se dépense beaucoup, parle et comprend de mieux en mieux ce que vous lui dites. Il sait bien que certaines choses lui sont interdites mais n’est pas encore capable d’évaluer tous les risques qu’il prend. Les accidents sont souvent plus graves à cet âge.

Précautions selon les risques

Petits bobos

Comment éviter les blessures chez soi ou dans la voiture ?

  • Apprenez les risques des portes à votre enfant : ne pas la claquer, ne pas mettre ses doigts dans l’encadrement de la porte. Il existe des systèmes de bloque-portes adaptés aux enfants.
  • Attention aux petits doigts coincés dans la portière de la voiture. Installez votre enfant sur son siège auto adapté en verrouillant la portière.
  • Placez des protège-coins aux tables.
  • Ne secouez jamais votre enfant s’il pleure ou vous exaspère, cela pourrait le tuer ou le laisser handicapé à vie. Couchez-le sur le dos dans son lit et sortez de la pièce pour vous calmer. Si possible, appelez ensuite quelqu’un de votre entourage pour prendre le relais.
  • Ne laissez pas votre enfant seul en compagnie d’un animal domestique et apprenez-lui à ne pas le déranger quand il mange, à ne pas lui tirer ses oreilles, ni le surprendre ou coller sa tête sur son museau.

Étouffement

Petits objets, morceaux d’aliments, sac plastique, écharpe, cordons de rideaux ou encore certains vêtements peuvent causer un étouffement.

  • N’encombrez pas le lit de votre bébé avec plein d’objets ou de jouets en peluche avec lesquels il peut s’étouffer (pas de tour de lit par exemple). Couchez-le sur le dos dans un lit rigide et profond, muni d’un matelas ferme adapté à la taille du lit.
  • Ne laissez jamais votre chat entrer dans la chambre de votre enfant.
  • Ne laissez pas de petits aliments (cacahuètes, olives, noix de cajou, morceaux de pommes) ou de petits objets ou jouets (billes, pièces de monnaie, brique Lego) à portée de votre enfant.
  • Surveillez votre enfant durant son repas pour vérifier qu’il avale correctement ses aliments
  • Rangez les sacs plastiques dans un placard fermé à clé ou en hauteur.
  • Mettez hors de portée les cordons, ceintures, colliers, écharpes, foulards, etc.

Noyade

Un enfant peut se noyer dans 20 cm d’eau à peine.

  • Même si le bain est un moment de détente tant pour vous que pour votre bambin, ne le quittez pas des yeux.
  • Même si vous utilisez un siège de bain ou un tapis anti-glissant, restez auprès de votre enfant.
  • Emportez à l’avance tout ce qui sera nécessaire au moment du bain : couche, serviette, shampoing, etc. Ne répondez pas au téléphone, n’allez pas ouvrir la porte.
  • Évitez de laisser votre enfant se déplacer seul ou sans surveillance près d’une marre, d’une piscine.

Chutes

La chute est l’accident le plus fréquent. Un enfant peut tomber de sa chaise haute, d’un canapé, d’une table à langer ou encore accéder à une fenêtre ouverte ou un balcon.

  • Utilisez une chaise haute portant la mention « conforme aux exigences de sécurité ». Attachez la sangle d’entrejambe et bouclez les attaches.
  • Ne laissez pas votre enfant en présence d’une fenêtre ouverte et ne placez pas de meuble, de chaise ou d’objet permettant à votre enfant d’y accéder. Pareil pour le balcon.
  • Vérifiez la distance entre les barreaux de votre balcon pour éviter que votre enfant ne puisse passer ou se coincer la tête.
  • Bloquez la fenêtre avec un système de sécurité.
  • Installez des barrières ou portiques de sécurité avec mention « conforme aux exigences de sécurité » en haut et en bas des escaliers.

Intoxications

Les enfants portent tout ce qu’ils trouvent à leur bouche durant leurs premières années. Attention aux produits ménagers, médicaments, outils de bricolage laissés à leur portée.

  • Ne laissez jamais de médicament à leur portée, ni dans un sac à main ou sur une table.
  • Ne présentez jamais un médicament comme un bonbon.
  • Respectez scrupuleusement la dose prescrite pour votre enfant en fonction de son poids et de son âge ainsi que le délai entre les prises.
  • Rangez les produits ménagers et de bricolage dans un placard fermé à clé ou en hauteur.
  • Ne transvasez pas un produit ménager dans une autre bouteille et utilisez des bouchons de sécurité.
  • Les produits cosmétiques (dissolvant à ongle, teinture de cheveux, rouge à lèvre, etc.) peuvent être très toxiques. Ils doivent être placés hors de portée de votre enfant.
  • Certaines plantes vertes d’intérieur peuvent être toxiques également.

Brûlures

Que ce soit en buvant un liquide trop chaud, en renversant une théière ou une casserole, en s’approchant de flammes ou encore dans un bain trop chaud, les risques de brûlures sont nombreux.

  • À l’aide d’un thermomètre, veillez à ce que la température du bain n’excède pas 37°.
  • Si possible, installez des dispositifs de sécurité sur les robinets pour contrôler la température de l’eau.
  • Surveillez votre enfant durant son bain pour éviter qu’il n’ouvre un robinet d’eau chaude.
  • La cuisine est un lieu particulièrement sensible : expliquez à votre enfant que la porte du four est brûlante, méfiez-vous des plaques de cuissons et des brûleurs à gaz encore chauds après leur arrêt. Tournez les queues de vos casseroles et poêles vers l’intérieur de la plaque de cuisson.
  • Évitez que votre enfant ne s’approche des objets brulants : fer à repasser, appareil de chauffage, four électrique, porte d’un poêle à pellets, friteuse, etc.
  • Evitez de poser des plats chauds sur le rebord d’une table ou théière, cafetière, tasse sur une table basse dont votre enfant peut s’agripper à la nappe.
  • N’utilisez pas de micro-onde pour réchauffer un biberon, agitez le bien pour répartir la chaleur et testez le liquide en faisant couler quelques gouttes sur votre avant-bras.
  • Ne laissez pas d’allumettes, de briquets ni de bougies allumées près de votre enfant.
  • Eloignez votre enfant des barbecues, des feux ouverts, etc.

Électrocutions

Votre enfant peut s’électrocuter avec des appareils électriques, des prises mais aussi à cause d’une installation défectueuse.

  • Équipez vos prises de dispositifs de sécurité : votre enfant peut y mettre ses doigts ou un objet pointu. Apprenez-lui à ne pas toucher ou jouer avec les prises de courant.
  • Ne laissez pas trainer de rallonge électrique branchée.
  • Ne surchargez pas vos prises avec des multiprises.
  • Évitez d’utiliser des appareils électriques en présence d’eau.
  • Débranchez et ranger les appareils électriques aussitôt que vous avez terminé votre tâche.
  • Faites vérifier vos installations électriques (fils dénudés, prises, interrupteurs, etc.).
  • Si possible, faites installer un système de disjoncteur différentiel à haute sensibilité (qui coupe le courant au moindre court-circuit).

Quelques numéros d’urgence

  • Numéro général en cas d’urgence : 112
  • Numéro d’urgence Centre des grands brûlés enfants : 02 477 32 40
  • SOS Médecins : 02 513 02 024
  • Childfocus : 110

Info Box

  • Centre antipoisons belge Site web : infos sur les intoxications. Numéro d'urgence : 070 245 245
  • Grandir en sécurité de 3 à 6 ans Brochure à télécharger : permettre aux parents d’observer leur enfant, de comprendre les phases de son développement et de prévenir les accidents – Office de la Naissance et de l’Enfance
Bébé, jeune enfant et environnement

Qui peut m'aider à Bruxelles ?